21 juillet 2007

Communiqués AFP envoyés par les IRP poitevins et toulousains

Envoyé aujourd'hui à l'AFP par les IRP de Poitiers, à la suite du triste événement que l'on connait ....

"Tout ça c'est de la faute de SFR"

Nous venons d'apprendre qu'une salariée de Poitiers vient de faire une tentative de suicide sur son lieu de travail . Son dernier message envoyé sur le téléphone d'un proche ne laisse pas de doute  "Tout ça c'est de la faute de SFR"

Elle a été prise en charge  très rapidement par le SAMU et conduite au CHU. Ses jours ne sont pas en danger .

Les Organisations Syndicales ont, en amont de cet acte de détresse, alerté à plusieurs reprises le directeur du site de Poitiers Stéphane Groz sur son obligation de protéger la santé physique et mentale des travailleurs (art L230.2 du code du travail). 

Au delà de ce geste de désespoir, la situation au sein de notre entreprise est extrêmement grave : nous comptons 790 arrêts maladie en 58 jours (depuis l'annonce par mail de cet outsourcing).

Les représentants du Personnel resterons attentifs à chaque alerte de salarié pour éviter le pire."


En soutien de leurs collègues de Poitiers, et afin de prévenir une même tragédie sur le site de Toulouse, les IRP toulousains ont également envoyé un communiqué à l'AFP:

"Consécutivement au manque total d'écoute de la direction de SFR, certains salariés sont à bout.

Une salariée du site de POITIERS a effectivement tenté de se suicider ce matin.

Nous déplorons tous que de tels évènements se produisent et souhaitons à notre collègue un prompt rétablissement.

De plus, nous appelons tous les salariés à garder leur calme et à ne pas céder à ces extrémités, ne restez pas isolés, rapprochez vous les uns des autres dans ces moments pénibles.

Voilà un message issu du forum des salariés SFR en colère: (reprise de l'annonce du blog, et du communiqué de Poitiers)"

Voici deux liens presse sur ce triste événement :

France 3
20 minutes

Suite à la dernière réunion du CCE de SFR SC du 20 juillet qui a entériné le transfert de 1900 salariés vers les sociétés sous-traitantes Arvato Services & Téléperformance, et qui ferme la page de 10 ans de collaboration de près de 25 % de sa masse salariale, aujourd'hui le pire est arrivé.

Posté par Admin du Blog à 23:45 - - Permalien [#]